|     | Recherche avancée
Imprimer cette page | Envoyer cette page par e-mail

Exposition temporaire


L’exposition "Les frontières de l’Indépendance. Le Luxembourg entre 1815 et 1839" a lieu du 11 juin 2015 au 22 mai 2016.


A venir


Aux origines de l’Indépendance du Grand-Duché de Luxembourg se trouvent le Traité de Vienne de 1815 et le Traité de Londres de 1839 qui en résulte. À l’occasion du bicentenaire du Congrès de Vienne, ces deux traités fondateurs d’États sont réunis pour la première fois. Provenant des archives nationales du Portugal et de Belgique, ils sont au cœur d’une exposition qui aborde leurs mises en oeuvre jusqu’à leurs récentes commémorations. À travers des événements et des acteurs choisis, transparaît l’esprit d’une époque en crise. Ainsi, suite à la prise de la forteresse des Pays-Bas autrichiens en 1795, les Luxembourgeois nés sous l’Ancien Régime vivent de multiples changements politiques : République française, Empire napoléonien, occupation des Alliés, restauration néerlandaise, administration belge pour aboutir à une certaine forme d’autonomie. Des personnages clefs tels que le gouverneur Willmar, le greffier des Etats Gellé, le président de la cour supérieure de Justice Munchen ou le ministre Nothomb marquent par leurs choix personnels le destin du Luxembourg.



Partition "La Luxembourgeoise", 1831 et  borne frontière, n° 68, 1843