|     | Recherche avancée
Imprimer cette page

Collection Armes et forteresse


La section Armes et forteresse du Musée national d’histoire et d’art reflète la longue histoire militaire de la ville de Luxembourg dont la forteresse fut surnommée "Gibraltar du Nord".’ Réalisé en 1903, un plan-relief en bronze, réalisé par le capitaine Guillaume Weydert, montre le dernier état de la place forte avant son démantèlement suite au Traité de Londres de 1867.

 

La collection du Musée comprend :

  • des armes à feu
  • des armes d’hast (hallebardes, espontons, pertuisanes, …)
  • de l'artillerie (obusiers, canons, bombarde, canon à manche, buse, couleuvrine, …)
  • des armes blanches

Infanteriegewehr M 1839

 

 

 

 

 

 

Bien que la ville de Luxembourg fût pendant des siècles une place forte très importante, l'industrie de l'armurerie ne s'y développa guère. Le seul nom qu'il y a lieu de mentionner est celui de la famille d’armuriers Schwartz où le métier s'est transmis de père en fils pendant trois siècles (du début du 17e siècle jusqu'en 1930).

Les armes blanches ne servaient pas exclusivement dans le domaine militaire mais également dans le domaine civil et notamment celui de la chasse. Il faut distinguer les couteaux servant aux opérations militaires et les armes d'apparat dont la riche décoration est dictée par un souci tout particulier de l'esthétique à la mode.
Les armes à feu quant à elles en illustrent l'évolution et les différents mécanismes (fusil à silex, arquebuse à rouet, fusil à percussion, …).

 

Au cours du 19e siècle, les monarchies accordent le commandement symbolique d'un de leurs régiments à des princes étrangers, qui ont le droit de porter l'uniforme de chef du régiment en question. L'attribution de ces commandements honoraires devient un signe extérieur des liens entre les différentes branches de la noblesse européenne. Ainsi, un ensemble d'uniformes des premiers grands-ducs Adolphe (1890-1903) et Guillaume (1905-1912), dont les plus anciens remontent aux années 1842-1846, témoigne des liens du Luxembourg avec la Russie, la Suède, l'Empire austro-hongrois et la Prusse.