|     | Recherche avancée
Imprimer cette page

Conférence "La francophilie au Luxembourg au tournant du siècle"
23-03-2017


La société postrévolutionnaire luxembourgeoise est marquée par des mentalités contradictoires. En 1843, alors qu’il n’y a plus de population spontanément francophone dans le pays, le Gouvernement maintient le français comme langue scolaire au même titre que l’allemand. Bien que Napoléon III manifeste l’intention d’acquérir le Grand-Duché en 1867, la bourgeoisie luxembourgeoise garde toute sa sympathie à la France vaincue de 1870, Victor Hugo défenseur des communards se voit accorder le droit d’asile. Des voix intellectuelles se font entendre pour prôner un rapprochement avec la France humaniste. En bas de l’échelle sociale, vingt mille Luxembourgeois, émigrés économiques, gagnent leur vie à Paris et s’y familiarisent avec la langue et la culture françaises. La domination économique allemande à la Belle Époque attise encore cette francophilie, qui atteindra son apogée en 1918, avec la victoire des Alliés. La conférence-projection de F. Wilhelm présentera un survol de ces débats.

Par Frank Wilhelm, le 29 mars 2017 à 17h30, en français. Entrée libre.


Conférence Frank Wilhelm